La cérémonie de guérison, Lowampi

 

La cérémonie Lowampi est probablement le rituel le plus fascinant de l’hémisphère Ouest qui définit vraiment le chamanisme.

A la différence du Yuwipi, le leader n’est pas attaché dans une couverture.
Les sachets de prières ou « Canli Pahta » sont les éléments purement Lakota de ce rite.
« Ces cérémonies sont arrivées quand notre peuple a dû cacher ses pratiques spirituelles »
La guérison, qui se produit au cours de la cérémonie, peut être accompagnée de sensations tactiles, ce qui n’en affecte pas le pouvoir.

Le déroulement de la cérémonie dépend des esprits, de la relation aux esprits qui aident l’homme médecine et aussi de la foi des participants.
Certaines personnes naissent avec ce don ou l’acquièrent durant leur vie. Ce don crée des situations particulières et caractéristiques du Lowampi/Yuwipi telles que la lévitation et le déplacement des hochets et autres objets, des flashs de lumières, la sensation de la pluie, de la grêle, du vent, … ou encore des sensations tactiles d’un esprit animal.
Pour la tenue d’une telle cérémonie, il y a différents buts :
– Trouver la guérison
– Retrouver des objets perdus ou volés
– Trouver la solution à un problème

Le chant sacré est le plus ancien des langages, c’est l’enseignement de l’essence de la vie.
Le rayonnement des notes de notre corps éveille mémoire, sagesse et nettoie les canaux énergétiques et harmonise toutes nos cellules.

Les bases de l’enseignement Lakota sont :
-L’unité avec tous les êtres
-L’amour
-L’humilité
-La patience
-Le respect des autres et de soi même.

Il est primordial pour les chanteurs d’être capable de ressentir l’homme médecine, les esprits qui se manifestent, et leurs allées et venues.
Après s’être purifiés dans la hutte de sudation, les participants au Lowampi se réunissent dans une pièce où l’obscurité doit être totale. Lorsque la lumière est éteinte, le chef des chanteurs lance un chant avec le tambour et avec enthousiasme. Dans le noir les esprits jouent avec les hochets. La cérémonie dure entre 2 et 6 heures et se déroule pendant la nuit.
A la fin, on rallume la lumière et l’homme médecine raconte ce qui s’est passé durant la cérémonie et tout le monde fume la Pipe sacrée.

 

(Enseignements Sioux Lakota d’Archie Fire Lame Deer)